cahier

cahier

cahier [ kaje ] n. m.
• 1559; cayer XIIIe; quaer XIIe; bas lat. quaternio « groupe de quatre feuilles », de quaterni
1Assemblage de feuilles de papier cousues, agrafées, etc. ensemble (généralement pliées les unes dans les autres), et munies d'une couverture. album, bloc-notes, calepin, carnet, livret, registre. Les feuilles d'un cahier. Cahier de cent pages. Cahier à spirale, à souches. Cahier d'écolier. Cahier de textes. Cahier de brouillon, d'essai. Cahier de français, de chimie, consacré à ces matières. Cahier de musique, où sont imprimées des portées. Écrire sur, dans un cahier. Un cahier bleu, à couverture bleue. — Un cahier blanc, rayé, quadrillé, à feuilles blanches, etc. — Un cahier de papier à cigarettes.
2(1549) Imprim. Ensemble, plié et coupé dans l'ordre voulu, des pages fournies par une feuille. Brocher les cahiers d'un livre.
3(1559) Hist. Mémoires présentés par les membres d'une assemblée au souverain et renfermant des remontrances, demandes, etc. Les cahiers de doléances des États généraux. Dr. Cahier des charges : document fixant les modalités de conclusion et d'exécution des marchés publics ( adjudication) , et par ext. de tout contrat. Document indiquant les caractéristiques que devra présenter une réalisation technique, et les différents stades à respecter pour sa mise en œuvre. descriptif, échéancier.
4Publication périodique. revue. Les « Cahiers de la Quinzaine », de Péguy. Les Cahiers de lexicologie.
⊗ HOM. Caillé, cailler.

cahier nom masculin (latin quaterni, par quatre) Ensemble formé par plusieurs feuilles de papier réunies, cousues ou attachées, et qui est destiné à l'écriture : Cahier de brouillon. Réunion de plusieurs feuilles de papier, brochée, comportant un ensemble d'exercices scolaires : Cahier de dictées. Feuille ou partie de feuille pliée qui, assemblée avec d'autres cahiers, constitue le corps d'ouvrage d'un livre. ● cahier (expressions) nom masculin (latin quaterni, par quatre) Cahier des charges, document fixant les obligations des cocontractants lors de la vente d'un marché public, ou en cas de vente judiciaire ; document fixant les obligations des cocontractants dans un contrat administratif, des constructeurs dans un contrat de construction et les conditions de vente judiciaire d'un immeuble. Cahier de revendications, liste écrite de revendications présentées à la direction par le personnel de l'entreprise. Cahier de textes, cahier que tient chaque élève et qui contient les leçons, les exercices, et les devoirs à faire chaque jour ; registre tenu par le professeur et contenant l'ensemble des exercices faits en classe et des leçons et devoirs donnés aux élèves. ● cahier (homonymes) nom masculin (latin quaterni, par quatre) caillé nom masculin cailler verbecahier (synonymes) nom masculin (latin quaterni, par quatre) Cahier de textes
Synonymes :

cahier
n. m.
d1./d Assemblage de feuilles de papier liées par couture ou agrafage, destiné à l'écriture manuscrite. Cahier d'essai. Déchirer une feuille d'un cahier. Cahier d'écolier.
d2./d IMPRIM Ensemble de pages foliotées, constitué par une feuille pliée.
d3./d DR ADMIN Cahier des charges: acte qui précise les conditions d'un marché (vente, travaux, fournitures).
d4./d (Plur.) Mémoires, journal. Les cahiers des états généraux.
d5./d (Plur.) Revue. Les Cahiers de la Quinzaine, dirigés par Ch. Péguy de 1900 à 1914.

⇒CAHIER, subst. masc.
A.— IMPR. ,,Feuille qui, après pliage, forme un tout cohérent, en format définitif de l'imprimé`` (CHAM. 1969). Un livre contient plusieurs cahiers (CHAM. 1969) :
1. À l'exemple des copistes, les imprimeurs pliaient en deux un certain nombre de feuilles, deux, trois, quatre, cinq ou davantage : les cahiers ainsi formés s'appelaient binion, ternion, quaternion, etc.
E. LECLERC, Nouv. manuel complet de typogr., 1932, p. 285.
P. anal. Assemblage de feuilles de papier. Je tire de ma poche un cahier de papier à cigarettes (COLETTE, Claudine à l'école, 1900, p. 106). Les petits cahiers de papier monnaie que ma banque de Londres m'envoie chaque mois (LARBAUD, A. O. Barnabooth, 1913, p. 108).
B.— Assemblage de feuilles de papier pliées les unes dans les autres, agrafées ou cousues ensemble, et destinées à recevoir des écrits, généralement manuscrits, des dessins, des collages, etc. :
2. ... l'inconnu écarta un pan de son manteau et fit apparaître le rapport que Mgr Cavoy avait adressé à Rome. C'était bien le carton gaufré que M. Sancerre avait acheté chez un papetier, c'était bien le cordonnet de coton mercerisé qui avait servi à coudre le cahier et dont l'extrémité pendait.
BILLY, Introïbo, 1939, p. 239.
En partic. Document enregistrant régulièrement le travail, ses résultats, ses incidents.
1. B.-A. Cahier de musique, d'aquarelles, d'esquisses, de caractères, de chansons, des études, des valses :
3. — Il n'en faut guère pour brouiller la tête d'une femme. Valentin l'avait dit pour Pauline qui entrait, venant les retrouver. Elle fit mine de prendre un cahier de musique sur l'épinette et de le lui envoyer à la figure.
POURRAT, Gaspard des Montagnes, La Tour du Levant, 1931, p. 40.
P. métaph. :
4. Les hirondelles, revenues de leur pèlerinage d'Orient, emplissaient l'air de leur vol; l'aubépine blanchissait les buissons; la violette embaumait l'herbe des bois, où l'on voyait déjà tous les oiseaux sortir de leurs nids avec un cahier de romances sous leurs ailes.
MURGER, Scènes de la vie de bohème, 1851, p. 202.
2. COMM. Cahier à souches. Cahier d'entrée et sortie. Cahier contenant les crédits et débits. Des documents annexes, cahier d'entrée et sortie, carnet inventaire du magasin, cahier des menus (LUBRANO-LAVADERA, Législ. et admin. milit., 1954, p. 211) :
5. Quand le vendeur put s'approcher, après avoir débité sa vente d'un trait de crayon sur son cahier à souches, il appela cette vente, que le caissier inscrivit au registre; puis, il y eut un contre-appel, et la feuille détachée du cahier fut embrochée dans une pique de fer, près du timbre aux acquits.
ZOLA, Au bonheur des dames, 1883, p. 488.
3. ÉCON. DOMESTIQUE. Cahier de comptes, cahier de recettes et dépenses. Il s'évertua à griffonner des noires et des croches sur des lambeaux de papier, qu'il arrachait aux cahiers de comptes du ménage (R. ROLLAND, Jean-Christophe, L'Aube, 1904, p. 87).
4. ENSEIGN. Cahier de brouillon, d'essai. Cahier sur lequel l'élève rédige ses devoirs avant de les recopier au propre sur un cahier d'écolier ou un cahier de devoirs. Cahier de correspondance. Cahier dans lequel sont inscrits les notes de l'élève et qui seront portées à la connaissance des parents. Cahier de textes. Cahier sur lequel l'élève inscrit la liste des devoirs à faire.
5. TECHN. MILIT. Cahier de punitions. Registre où les officiers et sous-officiers inscrivent les punitions de leurs hommes. L'adjudant prit une chaise, s'assit, et amena à lui le cahier de punitions (COURTELINE, Le Train de 8 h 47, 1888, 1re part., 3, p. 30).
Rem. Attesté ds Nouv. Lar. ill., Lar. 20e et GUÉRIN 1892.
C.— Document énumérant des consignes, des souvenirs, etc.
1. [Doc. non littér.]
a) DR. ADMIN. Cahier des charges. ,,Document énumérant les conditions imposées à un adjudicataire ou à un acquéreur`` (Forest. 1946).
b) HIST. Cahier de bailliage, de doléances, des états. Mémoires adressés au roi et contenant les demandes et propositions requises par les députés des trois ordres.
2. [Doc. littér.]
a) [Parfois avec une majuscule] Mémoires non entièrement rédigés, journal d'un écrivain. Cahiers de jeunesse de E. Renan; Cahiers intimes de M. Barrès; le Cahier noir de F. Mauriac :
6. Une situation beaucoup plus éclatante qu'on n'aurait pu le croire a été maintenue à Barrès après sa mort. Cela à cause de ses œuvres posthumes, de ses Cahiers intimes, dont la publication, année par année, fait connaître les racines, la profondeur, la musique qui authentifient le message.
Arts et litt. dans la société contemp., t. 2, 1936, p. 3812.
b) Revue éditée par un groupe d'intellectuels, d'écrivains et publiant, avec une périodicité non fixée, des textes variés. Les Cahiers de la quinzaine de Charles Péguy. Les Cahiers du Sud :
7. Mon propos n'est pas de prendre à parti le dodécaphonisme en général. On en trouvera, dans l'article des Cahiers du Sud déjà cité, une critique précise et sans passion.
P. SCHAEFFER, À la recherche d'une mus. concr., 1952, p. 137.
Prononc. et Orth. :[kaje]. Ds Ac. 1694-1932. Var. cayer ds Ac. 1694, voir également Ac. Compl. 1842. PASSY 1914 et BARBEAU-RODHE 1930 admettent une var. []. FÉR. Crit. t. 1 1787 met en parallèle les orth. cahier (Ac.), caïer et cayer et donne la préférence à caïer. Sur ce problème du sort de l'a. fr. ai + r, v. BUBEN 1935, p. 79. Étymol. et Hist. 1. Fin XIIe s. quaer « assemblage de feuilles de parchemin ou de papier (d'abord quatre) » (B. DE STE MAURE, Ducs Normandie, 37514 ds T.-L. : treis quaers de parchemin); 1283 cayer (Archives Ardennes, H. 210 ds GDF. Compl.); 2. 1559 cahier « mémoire » (Comptes des bâtiments du Roi, 1528-71, éd. L. de Laborde, Paris, J. Baur, 1877-80, t. 1, p. 338 : ordonnances, cahiers, acquits et quittances necessaires); 3. 1611 impr. (COTGR.) peut-être déjà ds EST. 1549 qui donne comme équivalent lat. quaternio qui pourrait désigner le cahier de quatre pages tel qu'on l'utilise en imprimerie. Issu (avec remplacement de la finale par le suff. -ier) du plur. distributif lat. quaterni « par quatre, chaque fois quatre » par l'intermédiaire d'une forme quaternum, devenue quadernum sous l'infl. de quadrum « carré » dès l'époque impériale (FEW t. 2, pp. 1437-1439). Cf. pour le sens le dér. quaternio « chiffre quatre » attesté dès le IVe s. au sens de « cahier de quatre pages » (TURRANIUS RUFINUS, Invect. in Hieronym., 8 ds FORC. s.v., 1006); le h sert à marquer l'hiatus. Fréq. abs. littér. : 1 679. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 1 016, b) 1 730; XXe s. : a) 3 491, b) 3 246. Bbg. BASTIN (J.). Nouv. glanures gramm. Riga, 1907, p. 8. — GOUG. Lang. pop. 1929, p. 61.

cahier [kaje] n. m.
ÉTYM. 1559, cahier « mémoire »; cayer, 1283; caer, quaer, fin XIIe; du bas lat. quaternio « groupe de quatre feuilles », de quaterni « quatre, chaque fois », de quattuor.
1 Assemblage de feuilles de papier cousues ou agrafées ensemble ou pliées les unes dans les autres, et munies d'une couverture. Album, bloc-notes, calepin, carnet, registre. || Les feuilles d'un cahier. || Cahier de papier à lettres. || Cahiers d'écolier, de brouillon, de devoirs, de mathématiques, de français. || Cahier de cours. || Cahier de corrigés. || Mettre ses cahiers dans un cartable. || Écrire, noter (qqch.) sur, dans un cahier.
1 De fait, peu à peu les bâtons commençaient à marcher plus droit, la plume crachait moins, et il y avait moins d'encre sur les cahiers (…)
Alphonse Daudet, le Petit Chose, I, VI.
2 (…) deux de ses cahiers de collégien, couverts de figures de géométrie, et sur lesquels, un soir de beau soleil et de beau rêve, il avait inscrit la date de son admissibilité au Borda.
Loti, Matelot, XLVIII, p. 185.
Cahier (ou carnet) de correspondance, sur lequel sont inscrites les notes d'un élève, dont les parents peuvent prendre connaissance. || Cahier de textes, qui enregistre la liste des devoirs et des leçons donnés.
Cahier des punitions, du règlement…, où sont consignés les punitions, le règlement…
3 Le soir, à la récréation de quatre heures, il vint vers moi et me remit, toujours souriant, toujours muet, le cahier du règlement ouvert à la page 12 : Devoirs du maître envers les élèves.
Alphonse Daudet, le Petit Chose, I, VI.
4 Et ce gros livre, qu'est-ce que c'est ?… Oh ! oh !… Cahier de punitions… Boucoyran, 500 lignes… Soubeyrol, 400 lignes… Boucoyran, 500 lignes… Boucoyran, Boucoyran… Sapristi ! Tu ne le ménageais pas le nommé Boucoyran…
Alphonse Daudet, le Petit Chose, II, IV.
Un cahier cartonné, un cahier de moleskine, un cahier bleu, rouge… suivant la nature ou la couleur de la couverture.
5 (…) Jacques tira de dessous sa veste un énorme cahier rouge qu'il avait cartonné lui-même.
Alphonse Daudet, le Petit Chose, I, IV.
Un cahier blanc, rayé, quadrillé, à feuilles blanches, etc. || Cahier de musique, sur lequel sont imprimées des portées musicales; livret portant la partition d'un ou plusieurs morceaux de musique.
2 (1549). Techn. (imprim.). Ensemble, plié et coupé dans l'ordre voulu, des pages fournies par une feuille. Livre. || Les cahiers d'un fascicule. || Publications par cahiers. || Coudre des cahiers en brochure. || Le cinquième cahier de ce livre a été mal plié. || Il y a une erreur de reliure : il manque un cahier.
3 (1559). Mémoire. || Les cahiers d'une Assemblée : mémoires présentés au Chef de l'État par les membres de cette assemblée et renfermant leurs remontrances, revendications, demandes, doléances… || Les cahiers des États généraux.
6 On a beaucoup parlé, et avec admiration, des « cahiers » qui, selon la coutume, furent rédigés dans tous les bailliages et qui devaient résumer les vœux de la nation. En réalité, ils sont ou bien contradictoires ou bien vagues. Ils soulèvent tous les problèmes sans en résoudre aucun.
J. Bainville, Hist. de France, XV.
Cahier de rapport de mer : registre coté et paraphé par les autorités locales, sur lequel le commandant d'un navire écrit son rapport de mer.
Dr. || Cahier des charges : document fixant les modalités de conclusion et d'exécution des marchés publics ( Adjudication).Document écrit énumérant les droits et obligations des parties à un contrat administratif.Cour. || Cahier à souches. || Cahier d'entrée et sortie, présentant les crédits et les débits. || Cahier de comptes. || Cahier de recettes et dépenses.
4 (Souvent au masc. plur., avec une majuscule). Littér. Notes, mémoires non entièrement rédigés. Journal d'un écrivain. || Cahiers intimes, de M. Barrès.Publication périodique. || Les Cahiers de la Quinzaine, de C. Péguy.
7 Me voici revenir à la chère, vieille habitude, contractée depuis l'enfance, de rédiger un cahier de « libre examen » (…)
P. Klossowski, la Révocation de l'Édit de Nantes, p. 7.
COMP. Fesse-cahier, protège-cahier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • cahier — ou CAYER. s. m. Quelques feuilles de papier ou de parchemin jointes ensemble. Cahier de papier. Cayer blanc. cahier escrit. les cahiers d un livre, d un registre. On dit aussi, Les cahiers des Estats. les cahiers de l Assemblée du Clergé, pour… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • cahier — exercise book, c.1845, from Fr. cahier, from O.Fr. quaier sheet of paper folded in four (see QUIRE (Cf. quire)) …   Etymology dictionary

  • Cahier — Ca hier (k[.a] y[asl] or k[.a] h[=e]r), n. [F., fr. OF. cayer, fr. LL. quaternum. See {Quire} of paper. The sheets of manuscript were folded into parts.] 1. A number of sheets of paper put loosely together; esp. one of the successive portions of… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Cahĭer — (fr., spr. Kahich), 1) Heft; 2) kleines Notizbuch; 3) Ledertasche, zur Aufbewahrung von Schriften …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Cahier — (franz., spr. kajē), Heft zu schriftlichen Aufzeichnungen; ehemals auch soviel wie Denkschrift, Eingabe einer Körperschaft an den Regenten, auch schriftliche Aufträge der Wählerschaften der drei Stände an die Abgeordneten zu den Generalständen,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Cahier — (frz., spr. kaĭeh), Heft, Notizbuch; C. de charges (spr. scharsch), Kauf , Submissionsbedingungen …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Cahier — (frz. Cahieh), Heft, Notizenbuch …   Herders Conversations-Lexikon

  • Cahier — C est dans la Loire Atlantique que le nom est le plus répandu. On le rencontre aussi dans le nord de la France (02, 62) et en Gironde. Variante ancienne : Caier. Sens incertain. L ancien français caier était un terme utilisé pour évaluer le poids …   Noms de famille

  • cahier — [kä yā′] n. [Fr < OFr quaer: see QUIRE2] 1. a notebook 2. a report on policy or procedure …   English World dictionary

  • CAHIER — s. m. Assemblage de plusieurs feuilles de papier ou de parchemin réunies. Cahier de papier. Cahier blanc. Cahier écrit. Cahier de papier réglé. Cahier de musique. Cahier de notes. Le professeur se fit montrer le cahier de l élève. Le cahier de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”